Déformation crânienne et diversité génétique de trois adolescents du site de Osijek en Croatie daté des invasions barbares

La déformation volontaire du crâne est une pratique culturelle ancestrale dans certaines populations. Cela permet aux individus de se distinguer pour des raisons de statut, de classe sociale ou d'affiliation à un certain groupe. Ce processus se réalise durant la petite enfance lorsque le crâne est malléable. Il est ensuite irréversible.

Il y a plusieurs types de déformation crânienne en fonction de l'orientation de la pression. Cette pratique apparaît en différentes régions d'Eurasie de manière indépendante. En Europe Centrale elle apparaît avec l'arrivée des Huns au 4ème siècle.

Des fouilles archéologiques réalisées à Osijek en Croatie ont révélé une fosse circulaire qui contenait des os humains, d'animaux ainsi que des fragments de poterie datés du 5ème siècle. Trois squelettes partiels ont été identifiés avec chacun un crâne complet. Deux de ces trois crânes présentent une déformation volontaire.
2019_Fernandes_Figure0.jpg, août 2019

La région d'Osijek a été sous le contrôle des Huns jusqu'en 454, puis sous le contrôle des Ostrogoths jusqu'en 473 puis sous le contrôle des Gépides jusqu'en 567 avant d'être remplacés par les Avars.

Daniel Fernandes et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Cranial deformation and genetic diversity in three adolescent male individuals from the Great Migration Period from Osijek, eastern Croatia. Ils ont séquencé le génome de ces trois adolescents âgés entre 12 et 16 ans.

Les trois squelettes montrent des signes de pathologies indiquant une malnutrition ou des maladies durant leur enfance. Les périodes de famine étaient fréquentes durant les grandes invasions. Le crâne de l'individu SU261 ne montre pas de déformation. Le crâne de l'individu SU259 présente une déformation de type oblique tabulaire alors que l'individu SU750 présente une déformation de type érigé circulaire.

L'analyse des isotopes du carbone et de l'azote indique que les individus SU750 et SU261 ont consommé une diète mixte terrestre basée sur des plantes C3 et C4 fortement dépendante du millet, et contenant peu de protéines animales.

Les trois adolescents sont tous des garçons. Les auteurs ont réalisé une Analyse en Composantes Principales:
2019_Fernandes_Figure3A.jpg, août 2019

L'individu SU259 se regroupe avec les populations est Asiatiques (à droite), l'individu SU261 se regroupe avec les populations du Moyen-Orient et l'individu SU750 se situe entre les populations Européennes et celles du Caucase.

Ces résultats sont confirmés par l'analyse avec le logiciel ADMIXTURE. En effet l'individu SU259 inclut une composante bleue présente chez les Ami de Taïwan, une autre (également bleue) présente chez les Nganassanes, les Koryaks et les Mongoles. A l'inverse les deux autres individus ne présentent pas de composantes est Asiatiques ou très peu. L'individu SU261 possède une composante rouge présente en Afrique du Nord mais aussi chez les Druzes et les Assyriens. Enfin l'individu SU750 possède une composante orange présente chez les Européens:
2019_Fernandes_Figure3B.jpg, août 2019

En conclusion, cette étude suggère que le type de déformation crânienne pourrait être lié à l'origine ethnique ou culturelle de l'individu.

Commentaires

1. Le dimanche 25 août 2019, 07:35 par Lionel

Bonjour Bernard,
Dans cette dernière études il y a trois types de déformation, en est-il de même avec les individus étudiés en Bavière il y a quelques années?
Ici nous avons affaire à des garçons dans celle d'Allemagne du sud il s'agissait de femmes.
Un grand merci pour votre travail et pour tous les sujets intéressants que vous postez sur votre blog.

2. Le dimanche 25 août 2019, 08:13 par Bernard

Bonjour Lionel,
Dans le papier de Veeramah de 2018 sur les individus de Bavière, les auteurs n'ont pas spécifié le type de déformation du crâne.

3. Le dimanche 25 août 2019, 08:53 par Lionel

Si le type de déformation est lié à l'origine, cela aurait intéressant de le savoir. Mais il n'y a pas de doute que d'autres études sur le sujet sortiront dans les années, voire les mois à venir.
Je vous remercie pour votre réponse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?trackback/412

Fil des commentaires de ce billet