La région occidentale de la Russie a été le sujet de plusieurs processus préhistoriques non encore étudiés par l'ADN ancien. Au Mésolithique, différentes cultures archéologiques apparaissent dans cette région: Butovo, Kunda, Veretye, Suomusjärvi, ... Cependant leur culture matérielle est tellement similaire dans leur phase la plus ancienne que certains archéologues y voient une culture unique. Pourtant vers 8500 av. JC. ces cultures divergent et persistent jusque vers les 5ème et 4ème millénaires av. JC. au moment où la culture de la céramique au peigne apparait dans le nord-est de l'Europe et les cultures de Lyalovo et Volosovo apparaissent dans le bassin de la Volga.

Les études de génétique précédentes sur des squelettes ont montré que la population de la culture Yamnaya des steppes Pontiques s'est diffusée en Europe pour donner naissance à la culture Cordée à partir de 2900 et 2800 av. JC. entre le bassin de la Volga et la Belgique ou la Suisse. Dans sa partie orientale cette culture est appelée culture de Fatianovo et s'étend dans une bonne partie de la Russie occidentale. Elle introduit dans la région l'élevage et l'agriculture dans les steppes boisées. Elle est datée entre 2750 et 2500 av. JC. Les sépultures sont conformes au rite Cordé.

Lehti Saag et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Genetic ancestry changes in Stone to Bronze Age transition in the East European plain. Ils ont analysé le génome de 48 squelettes issus de 18 sites archéologiques de Russie occidentale et d'Estonie, dont 28 ont donné des résultats de bonne qualité. Parmi eux il y a trois chasseurs-cueilleurs datés entre 10.800 et 4250 av. JC, 24 individus de la culture de Fatianovo de Russie occidentale datés entre 2900 et 2050 av. JC. et un individu de la culture cordée d'Estonie daté entre 2850 et 2500 av. JC.

2020_Saag_Figure1.jpg, juil. 2020

Les trois chasseurs-cueilleurs appartiennent aux haplogroupes mitochondriaux U4 pour le plus ancien, T2 et K1:

2020_Saag_table1.jpg, juil. 2020

Les haplogroupes du chromosome Y des deux hommes chasseurs-cueilleurs sont R1a et Q1.

Les auteurs ont ensuite effectué une Analyse en Composantes Principales. Dans la figure ci-dessous, les anciens individus de cette étude sont représentés par des étoiles de couleur, les anciens individus d'études précédentes par des cercles colorés et les populations actuelles par des symboles gris:

2020_Saag_Figure2A.jpg, juil. 2020

Les trois chasseurs-cueilleurs de cette étude (WesternRussiaHG) se regroupent avec les chasseurs-cueilleurs de l'est (EHG). Ces résultats sont confirmés par l'analyse avec le logiciel ADMIXTURE:

2020_Saag_Figure2B.jpg, juil. 2020

et par les statistiques f3 et D.

Le génome des anciens individus de la culture de Fatianovo sont très différents de ceux des chasseurs-cueilleurs de la même région. Leurs haplogroupes mitochondriaux sont très variés: U5, U4, U2e, H, T, W, J, K, I et N1a alors que leur haplogroupe du chromosome Y est R1a-Z93, un lignage que l'on retrouve aujourd'hui essentiellement en Asie Centrale et du Sud. Sur l'Analyse en Composantes Principales, ces individus se regroupent avec les autres anciens individus de la culture Cordée. Par rapport aux anciens individus des steppes, ils sont décalés légèrement vers les anciens fermiers du Néolithique Européen. Ces résultats sont confirmés par l'analyse avec le logiciel ADMIXTURE puisqu'ils possèdent une petite proportion d'ascendance verte typique des fermiers du Néolithique contrairement aux anciens individus de la culture Yamnaya de Russie. Ces résultats sont également confirmés par les statistiques f3 et D. Il semble donc que les populations de la culture de Fationovo aient migré dans l'ouest de la Russie sans mélange génétique avec la population locale de chasseurs-cueilleurs, à partir d'une région située peut-être en Ukraine, là où se trouvaient les pasteurs des steppes. Ce processus reste cependant peu clair et devra être précisé à partir d'analyses génétiques ultérieures.

Les auteurs ont ensuite analysé les traits phénotypiques des anciens individus de cette étude. Les trois chasseurs-cueilleurs ont les yeux marrons, les cheveux bruns et la peau de couleur intermédiaire, alors qu'un tiers des individus de la culture de Fationovo ont les yeux bleus et/ou les cheveux blonds. Aucun des chasseurs-cueilleurs et un dixième des individus de la culture de Fationovo sont tolérants au lactose.