Origine génétique des Malgaches

Les Malgaches sont les descendants d'un mélange entre des Africains et des Asiatiques. Aujourd'hui, la population de Madagascar situé à l'ouest de l'océan Indien, montre des connections biologiques et linguistiques avec la côte Est de l'Afrique et les îles du Sud-Est Asiatique. Cependant l'origine géographique précise de ces populations reste très débattue. Les différentes études précédentes linguistiques et génétiques suggèrent une origine Asiatique vers les régions centrales et ouest de l'Indonésie (Java, Bornéo et Sulawesi).

Nicolas Brucato et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Malagasy genetic ancestry comes from an historical Malay trading post in Southeast Borneo. Ils ont étudié le génome de différentes populations de l'île de Bornéo: les Banjar et les Ngaju:
2016_Brucato_FigureS1.jpg

Ces données ont été comparées à différentes populations de l'océan Indien, notamment trois populations Malgaches: les Vezo, les Mikea et les Temoro, issues d'études génétiques précédentes. Les auteurs ont fait une analyse à l'aide du logiciel ADMIXTURE:
2016_Brucato_FigureS2.jpg

Les trois populations Malgaches sont numérotées 18, 19 et 20 dans la figure ci-dessus. Pour K=2, ces populations Malgaches montrent un mélange génétique d'environ 68% d'ascendance Aficaine et 32% d'ascendance Asiatique. Pour K=16, l'ascendance Africaine des Malgaches correspond principalement à une origine Sud-Africaine Bantoue. Par contre, l'ascendance Asiatique semble plus complexe. Cette complexité est apparue dans les études précédentes qui ont montré que la langue Malgache est plus proche de la langue de la population Ma’anyan située sur l'île de Bornéo, mais dont la génétique est éloignée de celle des différentes populations Malgaches. Les plus fortes affinités génétiques avec les populations Malgaches se retrouvent dans différents groupes des îles Sud-Asiatiques, notamment les Malais de Sumatra et différents groupes de Bornéo: Banjar, Ngaju, Dayak, Lebbo, Murut, Dusun et Bidayuh. Cette connection est notamment supportée par la statistique f3 et les analyses avec le logiciel TreeMix:
2016_Brucato_Figure1AB.jpg

ainsi que par une analyse des segments IBD (Identity-By-Descent) partagés entre les différentes populations:
2016_Brucato_Figure1C.jpg

Les auteurs ont ensuite estimé les meilleurs mélanges génétiques avec le logiciel GLOBETROTTER. La meilleure correspondance obtenue est avec la population Banjar de Bornéo (37%) et la population Bantoue d'Afrique du Sud (63%). La date de ce mélange est estimée à 675 ans. Cette date est en accord avec les études précédentes, et reflète la fin de l'épisode de mélange génétique entre les deux populations dont le début est situé à la fin du premier millénaire ap. JC. Cet événement doit donc marquer l'époque de la dernière grande migration Bantoue à Madagascar.

Le proto-Malgache est apparenté aux langues parlées actuellement par la population Ma’anyan de Bornéo. Au contraire la population Banjar parle une langue Malaise. Le logiciel GLOBETROTTER permet d'estimer la population Banjar comme un mélange génétique de Malais (77%) et de Ma’anyan (23%) dont la date du dernier mélange est estimée à environ 425 ans chez les Banjars. Cependant la date des premiers mélanges génétiques doit être antérieure à la migration sur l'île de Madagascar estimée autour de 1000 ans.
2016_Brucato_Figure2.jpg

Les routes maritimes entre Madagascar et Bornéo furent particulièrement exploitées durant l'expansion rapide des réseaux commerciaux conduits par les royaumes Hindou-Malais comme celui de Srivijaya entre les 6ème et 13ème siècles. Leur influence s'est accrue dans toutes les îles du Sud-Est Asiatique, notamment à Bornéo au comptoir commercial de Banjarmasin qui a probablement favorisé les contact entre les Malais et la population Ma’anyan locale.

Commentaires

1. Le samedi 16 juillet 2016, 20:12 par JPP

Tout d'abord félicitations pour l'ensemble de vos articles.
Le titre de l'article "origine génétiques des Malgaches" prête à confusion, il semblerait que trois ethnies malgaches (les Vezo, les Mikea et les Temoro) ont été utilisées dans cette analyse. Hors il existe au total 18 ethnies malgaches, les vezo et les mikea habitent sur la côte sud ouest (donc en face de l'afrique) et les temoro au sud est, et elles sont d'un point de vue démographique peu importantes.
Il n'est donc pas étonnant que l'origine génétique soit principalement africaine.
Mais sur l'ensemble de la population malgache le résultat doit être sensiblement différent.

2. Le lundi 18 juillet 2016, 20:54 par Bernard

Vous avez raison, cette étude porte seulement sur trois ethnies Malgaches et non sur l'ensemble de la population de l'île. Du coup, le titre de l'article est peut-être mal choisi.

3. Le dimanche 26 mars 2017, 23:51 par Hari

Bien que cette page date un peu moins d'un an, cela m'a paru bien intéressante et vous félicite à mon tour.
La remarque de JPP est pertinente.
Cependant, j'ai ressenti dans son commentaire une certaine frustration ou peut-être de l'incompréhension pour affirmer que du point de vue démographique, les ethnies en question sont démographiquement peu importantes (vrais) mais non négligeable puisqu'il représente une population malgache et rien d'autres.
Etant de l'ethnie majoritaire puisqu'il faut le signaler, certains de mon ethnie ont une fierté de leur origine asiatique, pour ne pas dire du dégoût envers les origines africaines (que je trouve rabaissant car nous sommes tous des êtres humains avec nos cultures, nos langues et notre savoir faire), il n' y a pas plus intelligent, ou plus doué...
Mais simplement une manière différente d'appréhender ce qui nous entoure.
Pour ma part, je reste certes sensibles à mes lointains origines mais je ne me compare pas à une autre personne d'origine différente car il n' y a pas à comparer mais juste à comprendre, à s'échanger et à apprendre.

4. Le dimanche 20 août 2017, 02:31 par Tovoe

Bonjour,
Merci d'avoir partagé ce type d'article, qui, rappelons-le, n'est qu'une petite part des résultats de travaux de recherche. Les auteurs veulent apporter leur contribution à l'édifice de nos connaissances sur l'origine du peuplement de la Grande Ile. Que cela plaise ou non...Que voulons-nous?
Hari, il faut comparer pour comprendre (ou essayer de comprendre) mais comparer n'est pas forcément hiérarchiser.

5. Le lundi 2 avril 2018, 23:23 par Sari

Depuis le debut, les interprétations concernant l’origine des malgaches sont toujours biaisées.
Et justement, ici par rapports aux autres , il n’y a rien de différence, il n’y a que des manipulations des chiffres.

6. Le mardi 3 avril 2018, 19:15 par Niry

Merci pour cet article très intéressant même si je dois admettre que j'aurais aimé une étude regroupant un plus grand nombre d'ethnies.
En tant que biologiste je tiens toutefois à rappeler qu'en génétique, il faut faire attention à l'interprétation des chiffres. Puisqu'on parle de mélange de populations ces pourcentages reflètent en gros la chance de retrouve l'un ou l'autre des génomes chez une personne prise au hasard dans cette population. Cela ne signifie pas que cette personne est purement africaine ou asiatique, juste que son génome contient un peu plus de l'un ou un peu plus de l'autre. Dans tout la cas, on parle d'un métissage donc même si les pourcentages sont susceptibles de varier d'une ethnie à l'autre, au final l'ensemble du peuple malgache a probablement une même "double origine".
Mais encore une fois merci et félicitations pour cet article.

7. Le dimanche 29 juillet 2018, 09:58 par Leandre

Les malgaches ne sont pas seulement d'origine africaine et asiatique. Il y a aussi une origine juive, surtout les gens du haut plateau. Les toits de la plupart des maisons à Antananarivo montrent la demi-étoiles de David.

8. Le dimanche 11 novembre 2018, 12:28 par rajao

D'abord, félicitation pour ce travail qu'on peut qualifier d'exploratoir. Je pense qu'il faut étendre l'étude à toute l'ile. En ce qui concerne l'origine juive des malgaches, je pense que ça n'a pas de preuve ni génétique ni linguistique. Un responsable d'un musée juif dans une grande ville d'Europe m'a confirmé qu'il n'y a pas de malgache d'origine juive. D'ailleurs, l'extension de l'étude permet de faire une démonstration éclatante contre cette désinformation.

9. Le mardi 11 décembre 2018, 13:12 par Lova

Un grand bravo pour cet article qui contribue à la confirmation scientifiquement des origines des malgaches.
Rajao, pour départager, j'ai essayé de trouver sur google la possibilité d'une vague migratoire juive dans la Grande Ile. Et je crois que vous vous tromper: https://fr.wikipedia.org/wiki/Migra...
Extrait de ce wikipedia, "le nom d'enfance du roi Andrianampoinimerina, par exemple, Imboasalama, est interprété comme venant de l'hébreu Im be hou shalayim signifiant "avec et en lui est la paix.
Si les juifs de la grande ville d'Europe ne le confirme pas c'est que les migrants juifs se sont tout simplement enfuient incognito.

A méditer

10. Le mercredi 6 mars 2019, 22:17 par Régis

Tout d'abord je félicite ceux qui ont fait cette étude sur l'<origine génétique des Malagasy>, mais je suis parfaitement d'accord avec JPP.

En effet, la population Malagasy ne pourrait en aucun cas être représentée par trois groupes de communauté : Vezo, Mikea et Antemoro. J'ai utilisé le mot "groupes", car certains d'entre eux ne peuvent même pas constituer une "ethnie".

En l’occurrence, le MIKEA n'est qu'une petite communauté incluse dans le groupe MASIKORO, et ce dernier même compris dans l'ethnie SAKALAVA. Et tout le monde connait que l'ethnie SAKALAVA s'étend sur toute la partie occidentale de Madagascar, depuis la région du Nord-Ouest (Mahajanga) jusqu'au Sud de l'Île (Toliara).

En outre, concernant les VEZO, certains chroniqueurs disent qu'ils font parties des premiers peuples de l'ile venant de la mer en leur donnant une signification "ceux de la mer". Et quelle mer ?
Ma conviction est tout autre concernant les VEZO, ils forment également un Groupe faisant partie de l'Ethnie SAKALAVA..
En effet, le peuple Sakalava fut un grand et très puissant royaume, à tel point qu'à certains moments historiques de l'Île, leur roi envoya des expéditions vers les Comores et les côtes africaines, pour des activités commerciales ou militaires en vue de conquêtes de nouvelles territoires. Pour traverser la mer, il ne possédaient pas encore de bateau, mais ils utilisaient des pirogues à balanciers. Alors, pour les traversées et les voyages en mer, les expéditions avaient un fort besoin d'éléments habiles et très expérimentés pour RAMER les pirogues aussi vite que possible, surtout pour fuir au large de la mer en cas d'attaque des pirates ou en cas de défaite lors des conquêtes. Les chefs d'expéditions leur donnaient alors l'ordre de "ramer fort et vite", en disant <VOEZO, VOEZO> (traduction : Ramez, ramez).
Ainsi, ma conviction est donc que le "VEZO" n'est pas du tout une ethnie, mais c'est plutôt un autre groupe qui fait partie de l’ethnie "SAKALAVA".

RAISON DE PLUS POUR SOUTENIR QUE LE RÉSULTAT DE L’ÉTUDE SUR "L'ORIGINE GÉNÉTIQUE DES MALAGASY" EST BIAISÉ, CAR IL NE PORTE QUE SUR DEUX (2) ETHNIES (Antemoro et Sakalava), QUI NE PEUVENT REPRÉSENTER LES 18 ETHNIES DE MADAGASCAR.

11. Le lundi 22 avril 2019, 15:50 par Nanandry

Je suis un Malgache chercheur. Malheureusement tous les mondes sont faussés sur l'origine des malgaches. notre ancien tribu les fonoka, lakoka et gola, j'ai toute la preuve de notre originalité

12. Le dimanche 19 mai 2019, 05:04 par sihanaka chercheur

La plupart des intervenants ici ont peur qu ils ont une origine bantou ( africain)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?trackback/200

Fil des commentaires de ce billet