ADN du chromosome Y

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 27 mai 2019

Connexion paternelle entre les Hongrois et certaines populations de l'Oural

2019_Post_Figure1a.JPG

Les langues Ouraliennes couvrent aujourd'hui un vaste territoire du nord de l'Eurasie entre l'ouest de la Sibérie et le nord-est et l'est de l'Europe. Les Hongrois avec 13 millions d'individus, forment le groupe Ouralien le plus peuplé. Les peuples les plus proches linguistiquement des Hongrois (en  […]

Lire la suite

mardi 5 février 2019

L'haplogroupe du chromosome Y: Q et les anciens mouvements de population en Eurasie et aux Amériques

2019_Grugni_Figure1.jpg

Les premiers hommes modernes sont entrés en Amérique à partir de la Béringie il y a entre 20.000 et 15.000 ans. Deux routes ont été suggérées: la route côtière le long du Pacifique est accessible depuis 20.000 ans, alors que la seconde à travers le corridor glaciaire est accessible depuis 15.600 à  […]

Lire la suite

mardi 7 août 2018

Diversité du chromosome Y en Corse

2018_DiCristofaro_Figure1.jpg

La Corse est la quatrième plus grande île de la Méditerranée située à 177 km au sud-est de la Provence et 85 km à l'ouest de la Toscane. La rareté des restes humains due aux terrains acides, rend difficile d'appréhender son premier peuplement. L'hypothèse la plus largement acceptée est la  […]

Lire la suite

mercredi 14 février 2018

Le peuplement du Sahara durant sa dernière phase humide révélé par quelques lignages paternels

2018_DAtanasio_Figure2a.jpg

Le désert du Sahara est le plus grand désert sur Terre. Il couvre environ un tiers de la superficie du continent Africain entre l'Atlantique et la mer Rouge. Durant les derniers millénaires, le Sahara a subi de fortes fluctuations climatiques, alternant des phases arides et humides. Durant les  […]

Lire la suite

vendredi 24 novembre 2017

Récente diffusion de l'haplogroupe du chromosome Y: E-M81 en Afrique du Nord

2017_SoleMorata_FigureS1.jpg

Les ancêtres des hommes modernes sont déjà présents en Afrique du Nord il y a 300.000 ans. Ensuite plusieurs cultures paléolithiques indiquent la présence de l'homme moderne en Afrique du Nord entre 190.000 et 140.000 ans, puis jusqu'à l'holocène. Les études génétiques précédentes montrent  […]

Lire la suite

mardi 12 septembre 2017

Dispersion de l'haplogroupe du chromosome Y: Q en Eurasie

2017_Huang_Figure2.jpg

L'haplogroupe du chromosome Y: Q-M242 est probablement originaire d'Asie Centrale ou du sud de la Sibérie, il y a environ 20.000 ans. Il atteint ses plus hautes fréquences aux Amériques. La connaissance de sa diffusion en Eurasie et en Afrique est encore limitée. Les ancêtres des Amérindiens sont  […]

Lire la suite

dimanche 6 août 2017

Analyse de l'haplogroupe du chromosome Y: R1b-DF27

2017_SoleMorata_Figure1.jpg

L'haplogroupe du chromosome Y le plus fréquent en Europe Occidentale est R1b-M269 dont la fréquence varie de 41% en Allemagne à 83% en Irlande. Cette haute fréquence a conduit les premiers auteurs à supposer que son origine en Europe datait du Paléolithique. Cependant plus récemment l'analyse de la  […]

Lire la suite

lundi 20 mars 2017

Différentiation génétique entre les populations des régions montagneuses et des plaines en Asie de l'Ouest

2017_Balanovsky_FigureS1.jpg

L'Asie de l'Ouest localisée entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe a été une région clef dans l'histoire des migrations humaines, concernant notamment l'origine et la dispersion du Néolithique. Oleg Balanovsky et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Genetic differentiation between  […]

Lire la suite

mercredi 15 février 2017

Phylogéographie de l'haplogroupe du chromosome Y: Q3-L275

2017_Balanovsky_Figure1a.jpg

Peu d'études génétiques ont été consacrées à l'haplogroupe du chromosome Y: Q. Cet haplogroupe est bien connu parce qu'il compose 90% des haplogroupes du chromosome Y des Amérindiens, mais il est aussi présent dans le nord de l'Eurasie. Une rare sous-clade: Q3-L275 a été détectée et est trouvée à  […]

Lire la suite

jeudi 15 décembre 2016

Influence de la transition Néolithique en Asie du Sud-Est sur les haplogroupes du chromosome Y

2016_Wen_Figure1.jpg

Les hommes modernes ont quitté l'Afrique il y a environ 60.000 ans, avant de coloniser toute la planète. Jusqu'il y a environ 10.000 ans, le climat froid a limité l'espace de vie des hommes modernes à des latitudes relativement faibles, tout en abaissant le niveau de la mer, ce qui a ainsi dégagé  […]

Lire la suite

samedi 23 juillet 2016

Héritage génétique paternel des Croates

2016_Sarac_Figure1.jpg

L'Europe du Sud-Est est habitée depuis le Paléolithique Moyen d'après les traces archéologiques de la grotte Bulgare de Bacho Kiro, appartenant à la culture proto-Aurignacienne datée entre 43.000 et 37.000 ans. De nombreuses études génétiques du Sud-Est de l'Europe ont montré la complexité  […]

Lire la suite

mardi 19 juillet 2016

Phylogéographie de l'haplogroupe N du chromosome Y

2016_Ilumae_Figure1A.jpg

Le nord de l'Eurasie s'étend de la Scandinavie à l'ouest jusqu'à la Béringie à l'est, et la Sibérie a été peuplée depuis au moins 45.000 ans. Un des lignages paternels les plus fréquents dans cette région est l'haplogroupe N du chromosome Y. Il apparait dans de nombreuses populations dont la culture  […]

Lire la suite

mercredi 27 avril 2016

Expansions rapides de quelques lignées paternelles déduites de l'analyse du chromosome Y

2016_Poznik_Figure2.jpg

David Poznik et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Punctuated bursts in human male demography inferred from 1,244 worldwide Y-chromosome sequences. Ils ont analysé les séquences complètes de 1244 chromosomes Y d'hommes contemporains appartenant à 26 populations, issues du projet  […]

Lire la suite

lundi 29 février 2016

Racines anciennes de l'ADN du chromosome Y des aborigènes Australiens

2016_Bergstrom_Figure1B.jpg

Une grande majorité (environ 70%) des aborigènes d'Australie portent un haplogroupe du chromosome Y d'origine Eurasienne dû aux mélanges génétiques liés à la colonisation Européenne de ces 200 dernières années. Parmi les individus d'haplogroupe indigène, 44% appartiennent à l'haplogroupe C dont 42%  […]

Lire la suite

samedi 13 février 2016

Analyse du chromosome Y de la population de Chypre

2016_Voskarides_FigureS1.jpg

L'île de Chypre est localisée à environ 100 km au large du Nord du Levant et de l'Anatolie. La présence humaine est attestée dès 13.000 ans par des chasseurs-cueilleurs du Mésolithique. Elle a ensuite constitué une première étape dans la colonisation Néolithique du bassin Méditerranéen et du sud-est  […]

Lire la suite

lundi 18 janvier 2016

Expansion de l'haplogroupe J2-M172 du chromosome Y et diffusion du Néolithique en Inde

2016_Singh_Figure1A.jpg

L'histoire du peuplement de l'Inde commence avec l'arrivée des premiers hommes ayant quitté l'Afrique il y a 70.000 à 60.000 ans, et se poursuit par différents épisodes démographiques en Eurasie d'abord de chasseurs-cueilleurs puis des premiers fermiers du Néolithique en provenance du croissant  […]

Lire la suite

vendredi 6 novembre 2015

Antiquité et diversité des chromosomes Y des aborigènes Australiens

2015_Nagle_Table1.jpg

Selon la plupart des scénarios l'Australie est vue comme un continent qui fut colonisé juste après l'expansion humaine en dehors de l'Afrique il y a entre 60 et 100.000 ans. Les preuves génétiques et archéologiques suggèrent que les ancêtres des aborigènes d'Australie sont arrivés il y a au moins  […]

Lire la suite

lundi 29 juin 2015

Phylogéographie de l'haplogroupe E du chromosome Y

2015_Trombetta_Figure1.jpeg

Beniamino Trombetta vient de publier un papier intitulé: Phylogeographic refinement and large scale genotyping of human Y chromosome haplogroup E provide new insights into the dispersal of early pastoralists in the African continent. L'haplogroupe E du chromosome Y est l'haplogroupe le plus fréquent  […]

Lire la suite

mercredi 8 avril 2015

Analyse phylogénétique de l'haplogroupe G1 du chromosome Y

2015_Balanovsky_Figure2.jpeg

L'haplogroupe G1 du chromosome Y a de relative faible fréquence en Asie du sud-ouest avec un maximum dans la population Madiar du Kazakhstan, et son lieu d'origine reste incertain. L'âge des branches du chromosome Y reste incertain du fait de l'écart important entre les taux de mutation  […]

Lire la suite

mardi 17 mars 2015

Un effet de goulot récent dans la diversité du chromosome Y coïncide avec un changement global dans la culture

2015_Karmin_Figure1.jpeg

Malgré un taux de mutation plus élevé dans l'ADN mitochondrial, la plus grande longueur du chromosome Y offre une meilleure résolution généalogique. Alors que le rapport des tailles effectives des populations mâle/femelle a été estimé à une valeur inférieure à 1, les facteurs responsables de sa  […]

Lire la suite

- page 1 de 3