Le génome de squelettes de la culture des Amphores Globulaires

La Néolithisation de la région des bassins des rivières: Elbe, Oder et Vistule dans l'Est de l'Allemagne et en Pologne se caractérise par un passage de communautés sédentaires de la culture des vases à entonnoir vers des communautés de pasteurs de la culture Cordée, via la culture des Amphores Globulaires. Les relations entre ces trois cultures ne sont pas bien comprises. Des archéologues comme Gimbutas interprètent ces changements par une migration de groupes de pasteurs issus des steppes diffusant des langues Indo-Européennes. La culture des Amphores Globulaires assure un rôle crucial dans cette théorie. Elle est distribuée en Europe Centrale et de l'Est, de l'Elbe jusqu'au Dnieper entre 3400 et 2800 av. JC.

Le site archéologique de Kierzkowo est situé dans le district de Znin au Nord-Ouest de la Pologne. Il représente un excellent exemple de rites de la culture des Amphores Globulaires. La sépulture consiste en un tumulus mégalithique de 22 m de long sur 3 à 6 m de large. Une chambre est présente à l'intérieur du tumulus divisée en deux parties égales par une grosse dalle de pierre. Un total de 428 os différents appartenant à un minimum de 23 individus des deux sexes et de tous âges ont été découverts à l'intérieur. Ces os sont mélangés à des os de bœufs et de cochons.

Francesca Tassi et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Genome diversity in the Neolithic Globular Amphorae culture and the spread of Indo-European languages. Ils ont séquencé le génome de 17 échantillons issus du mégalithe de Kierzkowo. Les mesures de datation avec des méthodes de radiocarbone ont montré que trois échantillons sont datés plus tardivement que la culture des Amphores Globulaires. Ils ont donc été éliminés de cette étude. Les 14 échantillons restant ont donné des résultats sur l'ADN mitochondrial et parmi eux, six échantillons ont pu donner des résultats sur l'ensemble du génome avec une qualité suffisante.

Les résultats ont été comparés avec 249 anciens individus Européens appartenant à différentes cultures archéologiques:
2017_Tassi_Figure1.jpg

ainsi qu'avec 777 individus contemporains. Les auteurs ont ensuite réalisé une Analyse en Composantes Principales. Dans la figure ci-dessous les individus contemporains sont en gris et les individus anciens en couleurs. Les échantillons de la culture des Amphores Globulaires sont représentés par des étoiles rouges:
2017_Tassi_Figure3a.jpg

Ils se regroupent avec les individus du Néolithique Ancien et Moyen représentés par des triangles. Les chasseurs-cueilleurs se regroupent dans la partie gauche de la figure ci-dessus, les fermiers dans la partie basse et les individus de l'Âge du Bronze Ancien dans la partie haute. De plus la première composante sépare les populations contemporaines Européenne (au centre) et du Proche-Orient (à droite). Les fermiers du Néolithique Européen se regroupent avec les Sardes contemporains.

Les auteurs ont ensuite réalisé une analyse avec le logiciel ADMIXTURE. Le résultat pour K=3 sépare trois ascendances: orange pour les chasseurs-cueilleurs, jaune pour les premiers agriculteurs Européens et bleue pour les pasteurs des steppes:
2017_Tassi_Figure3b.jpg

Pour K=4, l'ascendance des premiers fermiers est divisée en deux: fermiers d'Anatolie en jaune et fermiers d'Europe Occidentale en vert. A part un seul individu, l'ascendance des Steppes est absente dans la population de la culture des Amphores Globulaires. Cette culture se rapproche donc des cultures du Néolithique Moyen d'Europe, et notamment des cultures Néolithiques d'Europe Occidentale.

La statistique f3 montre également que les individus de la culture des Amphores Globulaires sont proches des populations du Néolithique Moyen de Hongrie, d'Espagne ou de Suède.

Les séquences d'ADN mitochondrial sont les suivantes pour onze des échantillons. Les trois autres individus sont U5b , U3b et J1c:
2017_Tassi_TableS5.jpg

Trois individus ont la même séquence d'haplogroupe H28a. Les autres haplogroupes obtenus sont: H, H1, U5b, U3, J1c, W5 et K1b. Ces résultats montrent que la population maternelle de la culture des Amphores Globulaires est plus proche des cultures du Néolithique Européen (de Suède, d'Allemagne (Baalberge) et Campaniforme) que des cultures Yamnaya, Cordée et Srubnaya des Steppes:
2017_Tassi_FigureS11.jpg

Les modèles démographiques sur les cultures archéologiques d'Europe montrent l'existence d'une migration issue des steppes Pontiques juste au début de la culture Cordée, mais après la culture des Amphores Globulaires. Si cette dernière culture archéologique a reçu une influence issue des steppes, celle-ci se limite à un faible nombre d'individus.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://secher.bernard.free.fr/blog/index.php?trackback/304

Fil des commentaires de ce billet