samedi 12 septembre 2020

ADN mitochondrial d'un Néandertalien de la grotte Stajnia en Pologne

En Europe Centrale et dans les plaines d'Europe de l'Est, les hommes de Neandertal ont amélioré leur technologie lithique avec différents outils bifaciaux asymétriques, des artefacts en forme de feuille et des grattoirs bifaciaux. Cette évolution est connue sous le nom de Micoquien. Elle est identifiée dans une vaste région entre la Saône à l'ouest et la mer Caspienne à l'est.

Récemment, les études génétiques sur des fossiles humains ont identifié un remplacement des Néandertaliens de l'Altaï par des Néandertaliens occidentaux autour de 90.000 ans. Ce changement démographique est contemporain avec l'émergence de l'industrie Micoquienne en Europe Centrale et de l'est. Plus tard, un second remplacement de population est identifié dans le Caucase où les fossiles de la grotte Mezmaiskaya montrent plus d'affinité génétique avec les Néandertaliens occidentaux, qu'avec les Néandertaliens locaux précédents. Cependant ce remplacement de population n'est pas accompagné par un changement d'industrie lithique puisque les deux populations Néandertaliennes du Caucase sont associées à l'industrie Micoquienne.

Andrea Picin et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: New perspectives on Neanderthal dispersal and turnover from Stajnia Cave (Poland). Ils ont séquencé le génome mitochondrial d'un Néandertalien de la grotte Stajnia en Pologne, obtenu à partir d'une molaire:

2020_Picin_Figure1.jpg, sept. 2020

Les mesures de datation radiocarbone sur cinq os d'animaux révèlent que la couche archéologique où a été trouvée la molaire est plus vieille que 49.000 ans. Le génome mitochondrial de la dent de la grotte Stajnia montre qu'il appartient à un Néandertalien. Il est le plus proche de celui du Néandertalien Mezmaiskaya 1 dans le Caucase, et est plus éloigné des génomes mitochondriaux des Néandertaliens plus récents:

2020_Picin_Figure3.jpg, sept. 2020

La date génétique de cette molaire est estimée autour de 116.000 ans, avec cependant une forte incertitude: entre 83.000 et 152.500 ans.

Les fossiles animaux retrouvés dans les couches archéologiques appartiennent essentiellement à des animaux adaptés au froid comme le mammouth laineux, le rhinocéros laineux, l'ours des cavernes, le renard rouge, le loup et le renard polaire. Parmi l'industrie lithique la présence d'outils bifaciaux et de pointes en forme de feuille supporte l'association avec le Micoquien.

jeudi 10 septembre 2020

Analyse génomique d'une des premières sépultures Islamiques du Levant

2020_Srigyan_Figure1.jpg, sept. 2020

Le Moyen-Orient a une place incomparable dans l'histoire de l'humanité. Depuis la sortie initiale de l'homme moderne d'Afrique et son mélange génétique avec Néandertal, la diffusion du néolithique et l'émergence des premières civilisations, cette région a toujours été au carrefour de l'histoire. La  […]

Lire la suite

lundi 7 septembre 2020

Faible proportion de la tolérance au lactose à l'Âge du Bronze en Europe

2020_Burger_Figure1.jpg, sept. 2020

La tolérance au lactose qui se traduit par le fait que des adultes digèrent bien le lait, est un des caractères humains qui a subi la plus forte sélection naturelle durant les 10.000 dernières années, dans de nombreuses populations humaines. Il a été démontré que cette tolérance au lactose ne s'est  […]

Lire la suite

mercredi 12 août 2020

Génome ancien d'une mandibule datée de près de 17.000 ans en Italie du nord

2020_Bortolini_Figure1.jpg, août 2020

Durant le Dernier Maximum Glaciaire, les chasseurs-cueilleurs d'Europe on du faire face à des conditions environnementales et climatiques dramatiques. Ils ont du migrer ou s'adapter à des conditions extrêmes. A la suite du début de la déglaciation, les Alpes ont ensuite été recolonisées par les  […]

Lire la suite

mardi 4 août 2020

Génomes anciens en Patagonie du sud

2020_Nakatsuka2_Figure1.jpg, août 2020

La Patagonie du sud est occupée par les hommes depuis au moins 12.600 ans. Une poignée de sites archéologiques sont datés entre 12.600 et 3500 ans. La densité de ces sites archéologiques augmente de manière significative ensuite. L'apparition de la technologie de navigation (canoës, harpons) date  […]

Lire la suite

dimanche 12 juillet 2020

ADN mitochondrial ancien de deux chasseurs-cueilleurs du sud de la Chine

2020_Bai_Figure1A.jpg, juil. 2020

Le sud de la Chine est connecté à la fois au nord de la Chine et au sud-est de l'Asie. Les précédentes études d'ADN ancien ont montré plusieurs vagues de migration entre l'Asie de l'est et l'Asie du sud-est. Fan Bai et ses collègues viennent de publier un papier intitulé: Paleolithic genetic link  […]

Lire la suite

vendredi 10 juillet 2020

Changements génétiques dans les plaines d'Europe de l'est avec l'arrivée de la culture de Fatianovo

2020_Saag_Figure1.jpg, juil. 2020

La région occidentale de la Russie a été le sujet de plusieurs processus préhistoriques non encore étudiés par l'ADN ancien. Au Mésolithique, différentes cultures archéologiques apparaissent dans cette région: Butovo, Kunda, Veretye, Suomusjärvi, ... Cependant leur culture matérielle est tellement  […]

Lire la suite

samedi 27 juin 2020

Anciens génomes en Afrique sub-Saharienne

2020_Wang2_Figure1.jpg, juin 2020

Aujourd'hui, l'Afrique héberge une très grande diversité linguistique, culturelle et économique. La reconstruction des différents mouvements démographiques et des interactions entre populations est un des buts des différentes études génétique, archéologiques ou linguistiques. Les précédentes études  […]

Lire la suite

lundi 22 juin 2020

Anciens génomes des premiers habitants des Caraïbes

2020_Nagele_Figure1.jpg, juin 2020

Les preuves archéologiques montrent que les premiers habitants des Caraïbes sont arrivés il y a environ 8000 ans à Trinidad, puis il y a environ 5000 ans dans les autres îles. Ensuite, il y a environ 2800 ans, une seconde vague de colonisation se répand dans les Caraïbes apportant un nouveau style  […]

Lire la suite

jeudi 18 juin 2020

Anciens génomes en Irlande

2020_Cassidy_Figure1a.jpg, juin 2020

Les études précédentes de génétique sur des squelettes ont montré qu'il y avait au Néolithique une ascendance commune entre les différentes sociétés de la côte Atlantique. De plus les résultats de datation radiocarbone ont montré une diffusion rapide du mégalithisme à partir du nord-ouest de la  […]

Lire la suite

samedi 13 juin 2020

Anciens génomes du nord de la Chine

2020_Ning_Table1.jpg, juin 2020

La Chine est un des plus anciens foyers de l'agriculture, juste après le Proche-Orient, avec ses deux centres indépendants basés sur la culture du riz dans le sud (bassin du Yang-Tsé), et la culture du millet dans le nord (bassin du fleuve jaune). Au nord de la Chine, les premières civilisations  […]

Lire la suite

mercredi 10 juin 2020

Génome d'un individu du Paléolithique de Mongolie

2020_Massilani_Figure1B.jpg, juin 2020

Les hommes modernes sont présents en Asie de l'est depuis 80.000 ans. Aujourd'hui seul un individu vieux de 40.000 ans issu de la grotte Tianyuan de la région de Pékin en Chine a été séquencé. Il est plus proche génétiquement des populations actuelles d'Asie de l'est que des Européens, mais  […]

Lire la suite

lundi 8 juin 2020

La culture de la céramique perforée a été influencée culturellement et non génétiquement par la culture des Haches de combat en Suède

2020_Coutinho_Figure1.jpg, juin 2020

Dans le nord de l'Europe, la population Mésolithique laisse la place aux fermiers de la culture rubanée durant le cinquième millénaire av. JC. et ensuite à la culture Cordée durant le troisième millénaire av. JC. Ces deux transformations ont été accompagnée par d'importants mouvements  […]

Lire la suite

vendredi 5 juin 2020

Histoire génomique du Levant sud à l'Âge du Bronze

2020_Tamir_Figure1A.jpg, juin 2020

Le Levant sud est une région qui comprend les pays actuels d'Israël, la Jordanie, le Liban, l'autorité Palestinienne et le sud-ouest de la Syrie. L'Âge du Bronze s'étend entre 3500 et 1150 av. JC. dans cette région, suivi par l'Âge du Fer entre 1150 et 586 av. JC. Les preuves archéologiques montrent  […]

Lire la suite

lundi 1 juin 2020

Complexité des interactions entre chasseurs-cueilleurs et fermiers du Néolithique en France

2020_Rivollat_Figure1A.jpg, mai 2020

Le Néolithique en Europe s'est diffusé à partir du nord du Levant au 7ème millénaire av. JC. Il a suivi deux routes principales: continentale le long du Danube et côtière le long de la Méditerranée. Les dernières études de génomique ont montré que ce changement a été accompagné par une migration de  […]

Lire la suite

samedi 30 mai 2020

Histoire génomique de la transition du Néolithique à l'Âge du Bronze en Anatolie, au Levant nord et dans le sud du Caucase

2020_Skourtanioti_Figure1A.jpg, mai 2020

Depuis les débuts de l'agriculture, le Proche-Orient a toujours été une terre d'influence pour les régions voisines. Les premières études de génétique ont montré que les premiers fermiers d'Anatolie, du Levant sud et du nord-ouest de l'Iran sont les descendants des chasseurs-cueilleurs locaux. Ainsi  […]

Lire la suite

mercredi 27 mai 2020

Des anciens génomes en France révèlent 7000 ans de son histoire démographique

2020_Brunel_Figure_1A.jpg, mai 2020

Dans les 10.000 dernières années, les Ouest Eurasiens ont subi deux transformations culturelles majeures: la transition Néolithique et la maîtrise de la métallurgie. Les dernières études génétiques ont montré que ces transformations sont liées à des changements démographiques importants qui ont  […]

Lire la suite

jeudi 21 mai 2020

Histoire génomique de la région du lac Baïkal en Sibérie

2020_Yu_Figure1A.jpg, mai 2020

La région du lac Baïkal en Sibérie est peuplée par l'homme moderne depuis le Paléolithique Supérieur et possède un riche patrimoine archéologique. Les études génétiques dans la région publiées ces dernières années montrent plusieurs mouvements démographiques et mélanges génétiques. L'ancien garçon  […]

Lire la suite

samedi 16 mai 2020

Mouvements de populations et mélanges génétiques en Chine après le début du Néolithique

2020_Yang_Figure1A.jpg, mai 2020

L'Asie de l'est héberge un quart de la population mondiale et divers groupes ethniques et linguistiques. Cependant son histoire génétique est actuellement mal comprise. Les populations actuelles de la région montrent un gradient nord-sud et des dérives génétiques importantes. De plus l'ascendance  […]

Lire la suite

mardi 12 mai 2020

ADN mitochondrial d'anciens hommes modernes du Paléolithique Supérieur de Bulgarie

2020_Hublin_FigureE1.jpg, mai 2020

La transition entre le Paléolithique Moyen et le Paléolithique Supérieur en Europe a vu le remplacement et l’absorption partielle de l'homme de Néandertal par l'homme moderne venu d'Afrique. Jusqu'à maintenant, les plus anciennes traces de l'homme moderne en Europe se trouvent au Royaume Uni dans la  […]

Lire la suite

- page 1 de 23